Ce document fait partie d’une série de fiches d’information destinées à aider les gouvernements municipaux à étendre, à gérer et à protéger les canopées de leur collectivité. Des canopées pleines et saines contribuent à séquestrer le carbone, à améliorer la biodiversité, à renforcer la résilience climatique et à favoriser le bien-être de tous. 

Cette fiche vous explique comment planter correctement un arbre pour lui donner les meilleures chances de survie. Elle fournit des conseils détaillés que les collectivités peuvent suivre pour donner un bon départ aux arbres.  

Pourquoi est-il important de planter des arbres? 

La plantation d’arbres est un moyen efficace qui permet aux collectivités de lutter contre le changement climatique tout en bénéficiant d’autres avantages importants, tels que l’augmentation de la biodiversité et l’amélioration du bien-être de la population. La plantation d’arbres est un investissement fondé sur la nature : lorsque les arbres sont plantés au bon endroit et au bon moment, leur survie à long terme permet de maximiser les bénéfices de l’investissement.  

Une planification minutieuse et des objectifs clairement définis permet de tirer le meilleur parti de ces avantages.  

Choisir la zone idéale pour planter 

Une grande partie de la plantation consiste à s’assurer que les nouveaux arbres auront un accès adéquat à de la lumière, à de l’eau et à un sol de bonne qualité pour assurer une implantation et une croissance réussie. Parfois, les zones dans lesquelles nous voulons planter n’offrent pas les conditions idéales. Par exemple, la plantation dans des environnements pavés (tels que les trottoirs ou les stationnements) pose des problèmes parce que le sol sous la chaussée a souvent été compacté pour éviter les affaissements et les fissures. Des techniques particulières de déminéralisation ou de décompactage du sol peuvent être nécessaires avant de commencer à planter dans ce type de zones. 

Comment planter les arbres

Le succès de la plantation d’arbres dépend de plusieurs facteurs, notamment des conditions du site de plantation et du calendrier. Voici six étapes clés : 

1. Choisissez le bon moment pour planter  

Les changements saisonniers, tels que la température du sol et la disponibilité de l’eau, ont une incidence majeure sur la bonne implantation des arbres. Les saisons de plantation idéales sont généralement l’automne et le printemps, selon l’endroit où vous vivez. C’est à ce moment-là que l’eau est disponible en quantité suffisante et que la température du sol est d’environ dix degrés Celsius, ce qui permet une croissance optimale des racines. 

Veillez à ce que les conditions météorologiques soient suffisamment fraîches pour que les nouveaux arbres aient le temps d’établir leurs racines dans leur nouvel emplacement avant que les pluies du printemps et la chaleur de l’été ne stimulent la nouvelle croissance. Tenez compte des effets du changement climatique sur les conditions locales et adaptez le calendrier de plantation de votre collectivité en conséquence. 

2. Transportez vos arbres avec précaution et conservez-les dans un endroit approprié 

Les plantes en pot et les arbres à racines nues sont des êtres vivants fragiles. L’inspection des arbres et des arbustes avant la plantation permet de veiller au respect des normes de qualité (telles que la Norme Canadienne sur les produits de pépinière). Les arbres de mauvaise qualité doivent être rejetés. 

Il est également important d’éviter d’endommager les arbres pendant le transport. Voici quelques conseils généraux pour le transport et l’entreposage des arbres : 

  • Protégez les arbres pendant le transport en les recouvrant d’une bâche ou d’une toile de jute, ou en les transportant dans un camion fermé.  
  • Soulevez les arbres à l’aide des sangles autour de la motte racinaire ou des poignées du conteneur, jamais par le tronc. 
  • Sur le lieu de plantation, conservez les arbres en position verticale et à l’ombre. Arrosez-les au besoin. Essayez d’éviter d’entreposer les arbres sur de l’asphalte. 
  • Plantez les arbres le plus tôt possible après les avoir reçus. 

3. Préparez le site de plantation de façon à ce que les arbres aient un accès adéquat à la lumière du soleil, à de l’eau et à un sol de bonne qualité 

Il est conseillé de vérifier que le site de plantation choisi ne présente aucun risque, soit accessible et ne soit pas obstrué par des services publics ou des infrastructures. Envisagez des mesures correctives si ces conditions ne sont pas remplies.  

Ensuite, préparez les outils et le matériel nécessaires à la plantation. Inspectez les arbres une dernière fois avant de les planter pour vérifier qu’ils ne sont pas endommagés et qu’ils sont toujours de bonne qualité.  

4. Creusez un trou en fonction de la taille de la motte racinaire 

Le trou que vous creusez doit être de la même profondeur que la motte racinaire de l’arbre, mais au moins deux fois plus large. Le collet (la partie de l’arbre où le tronc rencontre le sol et s’étend lorsque le tronc se transforme en racines) doit se situer au niveau du sol. En positionnant le collet au-dessus ou au-dessous du niveau du sol, vous endommagerez l’arbre. Veillez à ameublir le sol compact environnant pour faciliter la croissance des racines.  

5. Préparez la motte racinaire et plantez l’arbre 

Retirez soigneusement l’arbre de son contenant. Pour les arbres en boule et en toile de jute, coupez autant de toile de jute que possible autour de la motte. Si les arbres sont dans des paniers métalliques, coupez ou enlevez les paniers avant de procéder à la plantation. Inspectez les racines pour déceler toute trace d’annélation ou d’encerclement, puis coupez ou grattez légèrement pour favoriser la croissance de racines saines. 

Placez l’arbre dans le trou et remblayez avec la terre enlevée lors du creusage. Veillez à ce que le sol soit fermement tassé autour des racines afin d’éliminer les trous d’air et de stabiliser l’arbre. Créez un puits en surface pour l’arrosage. Appliquez cinq à dix centimètres de paillis autour du tronc, mais ne formez pas un tas en pente (il ne doit pas avoir la forme d’un « volcan »). Le paillis ne doit pas toucher la tige de l’arbre. 

6. Arrosez le sol  

Immédiatement après avoir planté l’arbre, arrosez tout autour de la motte racinaire afin d’éliminer les poches d’air et de veiller à ce que les racines disposent d’une quantité d’eau suffisante. Arrosez correctement le sol et humidifiez également le paillis. Arrosez souvent pour aider le système racinaire à s’établir dans le site de plantation. 

Quels soins apporter aux arbres après les avoir plantés?

Dans la plupart des régions, les arbres urbains nouvellement plantés nécessiteront des soins. Durant les saisons sèches, il est fréquent de poursuivre l’arrosage ou l’irrigation pendant deux à cinq ans après la plantation. L’installation de protections ou de grillages pour les arbres permet de protéger ces derniers contre les dangers potentiels, tels que les engins de jardinage ou les animaux. Les grands arbres et ceux situés dans des zones très fréquentées ou venteuses peuvent nécessiter un tuteur ou un autre type de soutien pour maintenir leur stabilité. Les tuteurs doivent être enlevés après la première année de croissance.  

Il est conseillé d’élaborer un plan d’entretien pour orienter les soins à apporter aux jeunes arbres et pour contrôler la qualité après leur plantation. L’inspection de tous les arbres nouvellement plantés, ou même d’un échantillon d’entre eux, vous permettra de savoir si la norme de plantation visée a été respectée.  

Comment faire participer votre collectivité à la plantation d’arbres 

C’est une excellente idée de faire participer votre collectivité à la plantation d’arbres. Le fait de réunir des gens pour des activités de plantation renforce les liens de la collectivité en donnant aux gens le sentiment qu’ils contribuent à verdir et à embellir leur environnement. Cela offre également aux participants de précieuses occasions de s’informer sur la forêt urbaine.  

Il est possible de mobiliser les membres de la collectivité et les entreprises en organisant des événements de plantation dans les parcs, les écoles ou d’autres espaces publics. Les collectivités peuvent obtenir des fonds dans le cadre de programmes, tels que la subvention Communautés Formid’arbres d’Arbres Canada pour soutenir ce type d’événements. Les municipalités peuvent aussi recevoir des fonds pour l’engagement communautaire dans le cadre d’un projet de plantation par le biais de l’initiative Croissance de la canopée des collectivités canadiennes.  

Prochaines étapes 

Cette fiche d’information présente une vue d’ensemble de la manière de planter correctement les arbres pour leur donner les meilleures chances de survie. En plus des conseils donnés ici pour donner un bon départ aux arbres nouvellement plantés, veuillez consulter les autres fiches de cette série (à venir).  

Voici quelques ressources supplémentaires qui peuvent vous aider dans votre prochain projet de plantation d’arbres : 

  1. Arbres Canada, Stratégie canadienne sur la forêt urbaine, 2019–2024  
  2. Arbres Canada, Comment planter un arbre 
  3. Vibrant Cities Lab, Tree Planting (en anglais seulement)

Cette ressource a été créée en partenariat avec Arbres Canada et le Fonds municipal vert de la FCM dans le cadre de l’initiative Croissance de la canopée des collectivités canadiennes, qui est mise en œuvre par la Fédération canadienne des municipalités et financée par le gouvernement du Canada. 

Cette page vous a-t-elle été utile?
Avez-vous des suggestions qui nous permettraient d’améliorer votre expérience du centre d’apprentissage?